Comment devenir guide touristique

La plupart de ceux qui ont la passion du voyage et d’aventures rêvent de la même chose: devenir guide touristique. Effectivement, qu’y a-t-il de plus attrayant que d’allier les choses que l’on adore et son métier? Si vous aussi, vous nourrissez ce désir de travailler dans le secteur touristique, découvrez ici comment devenir guide touristique.

En quoi consiste le métier de guide touristique?

Le guide touristique a diverses appellations: guide de voyage, guide-interprète et guide-accompagnateur. Le nom peut changer, mais les principales missions accomplies sont les mêmes. Il s’agit notamment de s’assurer du bon déroulement du séjour d’un groupe de touristes et de leurs visites. 

Certains peuvent penser qu’il suffit de parler la même langue que les touristes, voyager avec eux et de n’avoir que quelques connaissances des lieux visités. Cela n’est vrai qu’en partie. Pour tout dire, parler la même langue que le groupe de touristes n’est que la partie émergée de l’iceberg. En effet, l’accompagnateur de voyage doit être capable de parler plusieurs langues pour prendre en charge plusieurs groupes de voyageurs au cours de sa carrière.

Le guide de voyage doit aussi effectuer diverses tâches en amont, dont la préparation de circuits touristiques qu’il connaît comme sa poche. De plus, pour offrir une expérience enrichissante, il doit être en mesure d’animer les visites ainsi que les trajets pour qu’ils soient intéressants pour tous. 

Entre autres, il faut qu’il soit capable de raconter l’histoire d’un monument, le patrimoine culturel de la région visitée et de partager des anecdotes concernant la route ou un événement passé. L’organisation d’un circuit touristique nécessite un travail administratif important. 

Le guide peut travailler avec une entreprise de tourisme pour que l’organisation des voyages ou des circuits soit optimale. Cette alternative peut également faciliter la mise en place des tactiques de marketing touristique.

Les qualités que vous devez posséder pour devenir guide-accompagnateur

Afin de remplir ses missions au mieux, le guide doit avoir plusieurs qualités:

Être à l’aise pour parler en public: la timidité ne doit pas faire partie du vocabulaire de l’accompagnateur. Vous serez effectivement amené à parler souvent devant des inconnus dans une ou plusieurs langues étrangères.

Maîtriser une ou plusieurs langues étrangères. Les touristes peuvent venir de pays différents de celui du guide. Pour que chacun puisse se comprendre, il convient que cela soit vous, le guide qui parle les langues des vacanciers.

Être dynamique: en période de forte affluence touristique, un guide peut être amené à travailler plusieurs jours de suite sans un jour de repos.

Savoir faire preuve de professionnalisme. En tant que guide, il peut arriver que vous soyez confronté à des touristes difficiles. Dans une telle situation, vous devez être celui qui garde la tête froide et reste professionnel.

Être courtois, sociable et avoir le sens du relationnel. Dans la profession de guide interprète, vous côtoierez des personnes de tous horizons. Vous aurez alors besoin de ces qualités pour rendre leur séjour plus agréable.

Avoir une bonne culture générale. L’animation est une part importante du bon séjour des voyageurs. Pour la réussir, vous devez posséder de nombreuses connaissances sur des sujets variés. Durant les voyages, vous devez également pouvoir partager des informations concernant les lieux visités.

La disponibilité. Il est de connaissance commune que c’est durant les vacances scolaires que l’affluence touristique est la plus haute. C’est donc durant cette période que vous serez le plus sollicité et vous devrez être prêt à sacrifier vos propres vacances ou votre vie de famille en de telles occasions.

Sachez également qu’il est possible de devenir guide de voyage à tout âge du moment que vous avez la volonté de vous lancer. 

Par ailleurs, investir dans du matériel pour guide touristique peut faciliter votre travail. On pense notamment à des systèmes de guide touristique et des kits d’interprète. Ceux-ci vous permettront d’être entendu par un large groupe de voyageurs sans avoir à élever la voix. De plus, ils vous entendront clairement même dans des endroits particulièrement bruyants.

Comment devenir guide touristique: les formations

Pour travailler dans le domaine de l’accompagnement touristique, il n’y a nul besoin de suivre des études spécifiques. Aucun diplôme particulier n’est non plus nécessaire pour exercer le métier. 

Cependant, il reste possible de suivre des formations en tourisme. Vous pouvez par exemple suivre un BTS tourisme ou un BTS animation et gestion touristique locale (permet d’obtenir, au bout de 2 ans, une carte de guide touristique régional). 

Une fois un de ces BTS en main, vous pouvez préparer un Diplôme de guide-interprète national (DGIN) qui augmentera vos chances d’être embauché. Ce dernier s’obtient au bout d’un an dans plusieurs universités de France.

Des formations diplômantes, une licence d’histoire, de géographie, d’arts ou de langue étrangère peuvent également vous aider à décrocher le boulot de vos rêves. Sinon suivre une formation guide touristique auprès d’organismes tels que l’INFA ou l’AFPA est également la bienvenue. D’autant plus que la durée des formations est assez courte.

Le salaire d’un guide-accompagnateur

Avant de vous lancer dans la carrière de guide, vous devez vous demander si vous allez travailler à votre compte ou être salarié. Si vous penchez pour la première option, vous pourrez bénéficier du statut de micro-entrepreneur. La rémunération en tant que guide de voyage indépendant peut aller jusqu’à 250 € par jour. Une carrière de salarié dans le guidage peut faire gagner 60 à 200 € brut par jour selon les compétences et l’expérience. Le statut salarié permet aussi de bénéficier d’un hébergement gratuit en cas de voyage à l’étranger.

Il faut noter que le métier d’accompagnateur de voyage est précaire, car il dépend de l’affluence touristique. Il est également rare de voir quelqu’un effectuer cette profession toute sa vie. Avoir le statut de micro-entrepreneur est plus intéressant puisqu’il permet d’exercer une activité complémentaire ou à titre principal. 

Par ailleurs, le recrutement de guide à temps plein est rare et il n’existe pas de véritable évolution de carrière… Un changement de fonctions dans le même domaine est envisageable. Vous pouvez éventuellement devenir rédacteur auprès de guides touristiques, attaché de presse touristique, directeur d’office de tourisme, organisateur d’événements locaux, etc.

Conclusion

Le métier de guide touristique offre d’excellentes perspectives dans un marché en perpétuelle évolution; il requiert plus que tout une bonne maîtrise des langues étrangères et une culture générale poussée. 

Afin de vous différencier par rapport à la compétition, pensez à maîtriser des langues peu pratiquées habituellement par les guides touristiques (notamment le russe ou le chinois).

Une bonne étude de marché sur la ville ou la région que vous ciblez devrait vous aider à vous lancer sur de bonnes bases en tant que guide touristique!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *