Plateformes numériques pour atteindre les touristes chinois (pendant les phases de planification et de réservation)

Guest Post par Dr. Berenice Pendzialek, spécialiste du tourisme chinois

Nous sommes heureux de finaliser notre série d’articles sur le tourisme sortant en Chine avec ce grand sujet sur la façon de maximiser les canaux numériques disponibles afin d’atteindre les touristes chinois dans leurs voyages, de la planification à la réservation.  2018 est l’année du tourisme UE-Chine, c’est pourquoi nous avons voulu couvrir le sujet de manière exhaustive avec l’aide d’un expert.

Au cas où vous n’avez pas encore lu nos articles précédents sur ce sujet, vous pouvez les trouver ci-dessous afin d’apprendre les outils et conseils pour atteindre les voyageurs chinois.

5 Facteurs clés du marché chinois du tourisme émetteur que vous devez connaître

6 Trucs et astuces pour concevoir vos produits pour les touristes chinois

5 Trucs et astuces pour concevoir vos produits pour les touristes chinois

Les touristes chinois, en particulier les jeunes voyageurs indépendants, sont connus pour planifier leurs voyages à l’avance. Une grande partie de ces préparatifs de voyage commence 1 à 2 mois avant le départ et se passe en ligne. Selon Hotels.com, les touristes chinois passent 12 jours à faire des recherches en ligne et visitent au moins un site de comparaison de prix en ligne. De plus, lors de la réservation, la génération Y aime utiliser son mobile, alors que les voyageurs plus âgés choisissent les méthodes de réservation traditionnelles (ordinateur, appels téléphoniques, visite personnelle). Vous avez donc tout intérêt de faire connaître votre marque aux touristes chinois avant qu’ils arrivent à destination. Ce blog vous présentera certaines des plateformes numériques de Chine, que les prestataires de services touristiques peuvent utiliser pour développer la notoriété de la marque, communiquer et offrir un service client.

Prenez garde à planifier une stratégie de contenu cohérente avant de partager des informations. Commencez avec un nom chinois approprié. Il est toujours conseillé de regarder si les anciens visiteurs chinois discutent de votre produit en ligne, peut-être qu’ils lui ont déjà donné un nom et vous n’avez plus qu’à décider si vous voulez l’utiliser ou en créer un nouveau. Les avis sont aussi une bonne base pour les futurs contenus, p.ex. Baidu Travel Forum peut être un bon début pour votre recherche.

Sites officiels et liés au voyage

Les sites et blogs de voyages sont toujours et encore la ressource principale pour les touristes chinois pour planifier leurs voyages à l’étranger (51% des répondants FGRT ont utilisé cette ressource en 2017, suivi de 21% pour les médias sociaux).

china outbound

En ce qui concerne votre propre site web, des simples traductions ne suffiront pas à attirer un public chinois.

Pour le rendre compatible avec la Chine, vous devriez:

  • Héberger et enregistrer votre site Web en Chine. Avoir une adresse .cn, vous aide à éviter le temps de chargement lent des pages (en raison du pare-feu de la Chine) et de vous conformer aux règlements gouvernementaux de la Chine, en ayant une licence Internet Content Provider (ICP). Si vous n’avez pas de licence commerciale en Chine, vous pourriez avoir besoin d’une agence pour faire cette inscription pour vous.
  • Procurez-vous une version mobile ou réactive. Comme mentionné dans le premier blog de cette série, 80% des internautes chinois utilisent leurs mobiles.
  • Liez votre site Web aux canaux de médias sociaux chinois.
  • Adaptez les contenus et les messages marketing, offrez des conseils et des recommandations, des informations sur les méthodes de paiement chinoises acceptées et essayez d’éveiller les émotions en racontant des histoires.
  • Renforcez la visibilité à travers le SEO. Baidu est de loin le moteur de recherche le plus utilisé en Chine (77% de part de marché contre 10% pour Google China) et propose des publicités similaires à celles de Google. Cependant, vous devriez envisager une inscription et vérification de votre compte ainsi qu’un paiement initial pour un forfait à 50.000 RMB. Comme pour un site Web .cn, vous avez besoin d’une agence pour se charger de ces formalités si vous n’avez pas de licence commerciale en Chine.D’autres sources d’informations et plateformes de réservation sont les voyagistes en ligne (online tour operators, OTA) comme Ctrip, Qunar et eLong; des sites de commerce électronique comme Tuniu et des sites de voyages verticaux comme QYER, Mafengwo et le Trip Advisor de Chine. Ces derniers s’appuient fortement sur le contenu généré par les utilisateurs (CGU) sous la forme de carnets de voyage et d’itinéraires. Pour les sites Web CGU, vous pouvez commencer par créer un profil d’entreprise, partager du contenu et gérer des avis. Les OTA proposent des packs publicitaires attrayants (bannières, campagnes conjointes).Cependant, les services de voyage ne se limitent pas aux sites liés aux voyages. Il est de plus en plus fréquent de trouver des produits de voyage sur les plus grands sites de commerce électronique en Chine comme Taobao, par exemple.

 

Réseaux sociaux

WeChat, QZone, Youku et Weibo sont les plateformes avec les utilisateurs de réseaux sociaux les plus actifs.

active social media

Sous la constellation des réseaux sociaux, WeChat est bien connu comme étant l’étoile montante et permet à ses utilisateurs (1 milliard d’utilisateurs mensuels en mars 2018) de tout faire à peu près au même endroit. Pour les prestataires touristiques, l’application peut être utilisée pour:

  • Créer une notoriété de marque. En ayant un compte officiel, les entreprises ont une sorte de site web dans WeChat, qui leur permet de partager des informations, de lier des sites externes, de promouvoir des campagnes et de fournir un services clients au sein de l’application. Parmi les types de comptes disponibles, un compte d’abonnement est pratique pour le partage de contenu constant, permettant une publication par jour, alors qu’un compte de service n’autorise que quatre messages par mois, mais inclut des fonctions de commerce électronique.
  • Les utilisateurs de WeChat Moments peuvent partager des histoires, appuyées par des documents photo et vidéo, similaire au mur Facebook. Un bon moyen de promouvoir votre produit ou votre destination.
  • Communiquer avec les clients/partenaires actuels et potentiels. Avec la messagerie WeChat, les appels voix et vidéo et le partage de position, il est possible de partager des itinéraires, d’envoyer des lieux ou des points de rendez-vous, ainsi que de communiquer avec des partenaires commerciaux dans les chats de groupe.
  • Offrir un service à la clientèle. Au-delà du chat en ligne, WeChat dispose d’une fonction de chatbots intégrée. Par ailleurs, des mini-programmes peuvent être utilisés pour créer un guide de destination et ajouter des fonctions eCommerce et de réservations (Plus d’infos sur les mini-programmes de WeChat ici). D’autres fonctionnalités englobent le paiement WeChat, et les enveloppes rouges virtuelles et « lucky moneys », soit des petites sommes envoyées entre amis et famille, surtout durant le Nouvel An chinois ou comme cadeaux.

Les meilleurs posts pour les touristes chinois sont visuellement attirants et fournissent des conseils pratiques. Si vous partagez du contenu sur un post, évitez de vous référer aux réseaux sociaux occidentaux comme Facebook, Twitter, etc., qui sont interdits en Chine. De plus, le marketing d’influence est largement répandu en Chine, vous pourriez donc envisager que des Key Leaders (KOLs) créent du contenu (carnets de voyages, vidéos) pour vous.

 

Vidéo et diffusion en direct

video marketing

Les plates-formes de vidéo et de streaming en direct sont de plus en plus populaires. Selon le rapport indépendant de Mafengwo sur les voyageurs, 42% des FIT (free independent travellers) chinois de la génération post-90 trouvent leurs sources d’inspiration pour les voyages à partir de contenu vidéo.

Youku est une source de vidéos professionnelles de longue durée. Tandis que Maiopai et Toutiao Video sont des plateformes pour des vidéos courtes, principalement semi-professionnelles et amateur. De courtes vidéos et le streaming en direct (par exemple sur Yizhibo) sont couramment utilisés en Chine pour promouvoir des événements, lancer des produits et donner de courtes informations.

 

Lecture de nouvelles

Un élément clé des routines en ligne des internautes chinois est la lecture des nouvelles, servant aussi comme source d’inspiration pour les voyages. Des applications comme Jinri Toutiao utilisent l’intelligence artificielle (IA) pour proposer une liste de titres d’articles, de vidéos et d’annonces que ses utilisateurs (120 millions d’utilisateurs actifs quotidiens au Q2, 2017) peuvent trouver attrayants.

 

Applications de paiement

online payment

En acceptant les paiements mobiles, par exemple Alipay, vous pouvez ouvrir un magasin (une sorte d’entrée de catalogue) sur l’appli Alipay. Vous pouvez y partager des informations de base sur votre produit, votre emplacement et proposer des campagnes. En parcourant l’application, les touristes chinois reçoivent des recommandations basées sur la localisation des magasins qui offrent Alipay à proximité.

 

Conclusion

China tourist numbers

 

Vous n’êtes pas sans avoir remarqué au cours de cet article que l’écosystème numérique de la Chine est bien différent de son pendant occidental. Pour commencer, il existe une forte concurrence entre les entreprises BAT (Baidu, Alibaba, Tencent), qui accélère la numérisation du pays avec le développement de nouveaux modèles d’affaires et de plateformes. Il est également à garder à l’esprit, que les applications de Chine ne sont pas fragmentées et comprennent généralement de nombreuses fonctions en une seule. Raison pour laquelle on ne peut pas simplement comparer une application chinoise avec une occidentale. De plus, le gouvernement joue un rôle important et l’enregistrement et la validation des comptes sont requis. Aussi, il est fortement recommandé de travailler avec une agence qui vous guide dans le monde du marketing numérique en Chine.

 

D’après les chiffres impressionnants que vous pouvez voir ci-dessus, cette année, on s’attend à ce que plus de 154 millions de touristes chinois voyagent à l’étranger. Pour un fournisseur de visites et d’activités, saisir cette énorme opportunité et atteindre les touristes chinois devrait être une priorité absolue. Si vous avez besoin de plus de questions et que vous voulez savoir comment Regiondo peut vous aider, nous ne sommes qu’à un courriel.

 

J’espère avoir transmis mon enthousiasme pour le marché du tourisme émetteur chinois dans cette série de blogs. Quelle palpitante perspective que de suivre le développement du marché dans les années à venir et d’aider les entreprises à en faire partie (http://berenice.pendzialek.org/).

Tags: china
À propos Anna Hu
This is Anna, one of the passionate members of Regiondo's marketing team. Besides providing articles about Regiondo features, she enjoys traveling and eating. Growing up in Bavaria in a Chinese household, she got to know both cultures, the typically German and the Chinese. Now she is studying marketing communications and looking forward to expanding her knowledge by working smart and enjoying her daily growth with Regiondo!
Tous les articles par Anna Hu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *