Le tourisme de demain: quelles sont les tendances pour 2022?

Comment voyagerons-nous dans le monde post-pandémie?

La pandémie de la Covid-19 a mis un coup de frein brutal à un marché mondial touristique en forte croissance jusqu’en 2019. Les conséquences se font encore ressentir sur certains segments pratiquement encore à l’arrêt, tels les voyages d’affaires ou les voyages long-courrier.

Les restrictions aux frontières imposées par la majorité des pays et les régulations locales changeantes ont rendu les voyages compliqués, voire impossibles durant de long mois. A ceci s’ajoute la crainte d’être infecté par le coronavirus et le fait que les vols et autres moyens de transport aient été également extrêmement limités.

Selon une étude de ADN tourisme en France, la saison 2021 a été meilleure que la précédente sans pour autant atteindre les fréquentations enregistrées en 2019. Les touristes étrangers manquent encore largement à l’appel cette année.

Malgré l’assouplissement initial des restrictions en matière de voyage et de circulation entre les pays, les touristes français et européens sont encore très prudents lorsqu’ils planifient leurs déplacements. Il est en effet difficile d’anticiper à moyen terme l’évolution exacte de la situation sanitaire et l’avancement du taux de vaccination au sein de chaque pays. Ces éléments auront également une forte incidence sur les tendances en matière de voyages pour 2022.

Une chose est sûre : le désir de voyager des Français est intact. Ceci dit, la pandémie a bouleversé certains comportements et contribué à modifier les attentes des touristes. Dans cet article, nous examinons quelques tendances pourraient marquer les voyages de demain.

5 tendances pour les voyages en 2022

1. „Staycation”: la préférence aux voyages de proximité

En dépit des envies d’évasion vers des destinations lointaines, il faut s’attendre à ce que l’année 2022 soit encore sous le signe du tourisme de proximité, en France ou dans les pays limitrophes. En effet, la sécurité et la flexibilité sont deux facteurs prépondérants dans le choix de la destination.

D’une part, la planification des voyages de proximité offre un degré de sécurité plus élevé. Au sein de l’Union Européenne, les gouvernements se sont engagés à simplifier et faciliter les déplacements intercommunautaires et les risques d’annulation imprévue sont perçus comme inférieurs. A ceci s’ajoute une confiance majeure dans les systèmes de santé des pays de la zone UE. Les touristes ne souhaitent pas prendre de risque dans des pays qui ne leur sont pas familiers.

D’autre part, les longs mois de restrictions de mouvement ont amené un grand nombre de Français à (re)découvrir leurs régions ou à s’intéresser de nouveau aux pays limitrophes. Ces voyages sont particulièrement plébiscités par les familles car ils offrent une plus grande flexibilité d’organisation en permettant des déplacements en voiture ou en train.
Etude ADN Tourisme

2. Plus proche de la Nature

La pandémie de la Covid-19 a révélé un besoin de grands espaces et une nouvelle passion pour les excursions en pleine nature, particulièrement adaptées pour respecter les mesures de distanciation sociale. Les activités outdoor enregistrent des taux d’occupation record ces derniers mois.

De plus, il ne faut pas sous-estimer les bénéfices des escapades en pleine nature qui agissent littéralement comme un remède au stress de la pandémie, tout en renforçant les sentiments de bien-être et de liberté.

Mer ou montagne? Forêt ou lac? La France offre une incroyable variété de paysages et de parcs naturels. Le dépaysement peut se trouver sans avoir à parcourir de longues distances pour s’immerger dans la Nature.

Reisetrends Natur

3. Le tourisme durable devient une priorité

Bien avant 2020, les tendances en matière de voyage s’orientaient de plus en plus vers le tourisme durable : Selon une enquête Statista de 2020, 62 % des Millenials (la génération née entre 1981 et 1996) et de la génération Z (née entre 1997 et 2012) se décrivent comme des « voyageurs verts », c’est-à-dire des voyageurs qui ont renoncé au moins une fois au cours des six derniers mois à un voyage afin de réduire leur empreinte carbone.

Depuis les « Fridays for future » et la pandémie de Covid 19, la tendance est à la hausse : de plus en plus de personnes souhaitent voyager de manière aussi éco-responsable et durable que possible. Ceci se traduit par un désintéressement graduel pour les sites du tourisme de masse et un nombre croissant de touristes qui évitent les déplacements en avion.

Cette tendance pourrait prendre une nouvelle dimension en 2022. Préparez-vous à un intérêt croissant pour les hébergements écologiques et les activités de loisirs respectueuses de l’environnement au niveau local.

Reisetrends Ökotourismus

4. 2022, l’année du « Revenge Travel »

Le phénomène du “Revenge Travel” s’est vérifié dans plusieurs pays après la fin des confinements en 2020. Dans les faits, il consiste en une propension aux voyages plus forte par rapport à la période pré-pandémie.

Selon une étude de Simon-Kucher & partners sur les tendances du tourisme en 2021, 40% des participants français envisagent de voyager plus en 2021 qu’en 2019. Bien que persistent beaucoup d’incertitudes quant au futur, les “revenge travellers” sont prêts à compenser la frustration accumulée ces derniers mois par un pouvoir d’achat plus élevé dédié à leurs prochains voyages.

Si certains voyages à moyen-court ont pu se concrétiser en 2021, les envies de découverte des destinations à long-court (Australie, Nouvelle-Zélande, Vietnam, Indonésie,…) pourront se concrétiser seulement en 2022 après la réouverture des frontières.

Reisetrends warme Länder

5. (Very) Last Minute : place à la spontanéité!

La pandémie a infligé une dure leçon aux touristes les plus prévoyants : Malheureusement, il n’est pas toujours avantageux de planifier les vacances longtemps à l’avance.

La plupart des voyages organisés, des vols et autres réservations ont ainsi été annulés durant les premiers mois de la pandémie. Des centaines de milliers de personnes dans le monde ont dû mettre entre parenthèses leurs projets de vacances depuis le début de l’année 2020.

En 2021, les incertitudes demeurent pour une grande partie des consommateurs quant à la réservation de leur prochain voyage. Les spécialistes du secteur notent une forte tendance aux vacances de dernière minute et aux voyages spontanés, que ce soit un vol réservé en dernière minute ou un week-end en bord de mer avec sa propre voiture. La réservation de dernière minute réduit le risque d’annulation.

En revanche, planifier un voyage longtemps à l’avance se révèle beaucoup plus aléatoire. C’est pourquoi la flexibilité en matière d’annulation et une garantie de remboursement seront certainement des arguments commerciaux cruciaux pour la réservation des voyages en 2022.

A quoi s’attendre pour 2022? 

S’il est encore difficile de savoir quelle tendance en matière de voyages s’imposera à long terme, une chose est certaine : l’appétence des Européens pour les voyages  reste intacte et pourrait même exploser l’an prochain. Après de longs mois d’incertitudes générées par la pandémie, les gens aspirent plus que jamais à vivre des moments d’insouciance et des expériences de voyage uniques en 2022 !