Table ronde sur les activités outdoor: tendances et stratégies

Randonnée à pied ou à cheval, rafting, plongée, canyoning, ski, surf, paddle, parapente, fat bike: autant d’activités qui font partie de la grande famille du tourisme de nature. Aussi défini par les termes de tourisme d’aventure ou outdoor, il regroupe les activités de plein air et sportives qui se déroulent dans la nature et comportent une composante culturelle et sportive. Le tourisme de pleine nature se décline en plusieurs sous-catégories qui souvent se superposent en raison des besoins et pratiques très diversifiés du “touriste de pleine nature”, dont le tourisme vert, le tourisme à vélo, l’écotourisme, le tourisme fluvial pour ne citer que quelques exemples.

Selon un rapport de l’Allied Market Research, les dépenses de voyages et d’aventure dans le monde s’élèvent à 683 milliards de dollars (565 milliards d’euros); La Grande-Bretagne est le plus grand marché source, représentant 19% des touristes d’aventure du monde entier, suivie de l’Allemagne et de la France.

Avec sa grande diversité de paysages et de sites, la France a des atouts considérables pour les touristes outdoor et ceci se reflète dans l’offre touristique très diversifiée à travers tout l’Hexagone.

Demande en hausse pour le tourisme de nature

Une chose est sûre : Le tourisme outdoor est un phénomène en pleine expansion. Il pourrait aussi être l’un des secteurs clés de la relance du tourisme et des voyages, en réponse au besoin actuel des voyageurs de vivre des expériences et des aventures en extérieur, de manière sûre et éco responsable. Durant la courte saison estivale 2020, les opérateurs des activités de plein air ont enregistré certains records de fréquentation inattendus comme sur l’itinéraire “Loire à Velo” (+34% en juillet 2020).

Dans ce scénario, le tourisme de nature et d’aventure trouve son emplacement idéal, car il garantit les deux variables de santé et durabilité. C’est pourquoi tout porte à penser qu’il ne s’agira pas d’une tendance passagère, mais destinée à se consolider. D’où l’importance d’intercepter les nouveaux besoins des touristes actifs et de concevoir des offres ad hoc.

Le profil du touriste outdoor

Le tourisme d’aventure n’est plus réservé aux voyageurs en quête d’exploits et de fortes sensations. Les voyageurs d’aujourd’hui aspirent à de petites aventures à leur portée, que chacun peut vivre sans une préparation athlétique ou technique approfondie, peut-être même près de chez soi. A ceci s’ajoutent des motivations fortes comme l’envie de s’évader de la ville, de se ressourcer et de reconnecter avec la nature. Couples, familles, groupes d’amis: la cible s’est considérablement diversifiée et il est bon que les opérateurs en tiennent compte dans leur planification “post-pandémie”.

Le profil type du touriste d’aventure se décline principalement en trois cibles :

  • Les baby-boomers, âgés de plus de 50 ans, choisissent l’aventure douce, la nature et la culture.
  • Le segment le plus important est représenté par les millénnials, à la recherche de nouvelles expériences “instagrammables”. Environ 59% ont déjà vécu une expérience active et 53% ont l’intention d’en essayer une nouvelle. C’est le groupe avec le plus fort potentiel de croissance sur les 5 prochaines années.
  • La génération Z, née entre 1995 et 2000, choisit majoritairement l’aventure extrême et est très attentive aux thématiques écologiques et sociales.

Source: Allied Market Research- Adventure Tourism Market

Enfin pour la saison 2021, les réservations de dernière minute seront probablement de nouveau la norme. En 2020, la reprise du tourisme avait souvent pris au dépourvu les prestataires de circuits et d’activités, qui s’étaient retrouvés contraints à refuser des réservations en raison d’un manque de disponibilité et des capacités réduites. Comme l’a souligné Philippe Bichet, PDG de Manawa, durant son intervention à l’Arival Accel, l’augmentation des réservations de dernière minute a conduit à la réduction de l’ordre de 35% de la fenêtre de réservation moyenne et a accentué ce phénomène. Pour ne pas être pris au dépourvu, les opérateurs devront anticiper les tendances et adapter leur offre aux évolutions en cours.

Table ronde “Activités Outdoor – Tendances et Stratégies”

Pour approfondir les tendances et stratégies du tourisme de pleine nature en 2021, Regiondo organise un séminaire en ligne le mardi 8 juin à 14h. Cette table ronde réunira des experts du secteur qui partageront leurs analyse et expérience dans la commercialisation des activités outdoor :

  • Alexandra Carletti, cheffe de projet loisirs chez Estèrel Côte d’Azur Tourisme
  • Julien Ampollini, CEO et cofondateur de Funbooker.com
  • Cédric Lopez, directeur France et Belgique chez Regiondo

Y seront abordés les aspects incontournables pour se préparer à la prochaine saison :

  • Demande et évolution du tourisme outdoor
  • Bonnes pratiques pour un redémarrage en toute sécurité
  • Stratégies de marketing et distribution à l’ère (post?)Covid-19

Ne manquez pas ce rendez-vous le mardi 8 juin 2021 à 14h et inscrivez-vous dès aujourd’hui.