Quatre façons de promouvoir vos circuits auprès d’une audience internationale

Tourisme promotions idées

Note de l’éditeur : Ceci est une contribution d’Alison DeGuide. Alison est la Coordinatrice Web principale de TourismTiger – la plus importante agence de webdesign pour les prestataires de circuits et d’activités.

Après avoir travaillé dur pour créer une entreprise de tourisme que vous aimez et dont vous êtes fier, recevoir un flot de clients vous semble être la prochaine étape naturelle. Il y a de fortes chances que vous ayez déjà eu du succès dans ce domaine, surtout si vous avez vu de nombreux visages amicaux et obtenu d’excellents commentaires sur TripAdvisor. Cependant, vous avez peut-être remarqué une chose qui vous manque: votre audience internationale!

Si vous exploitez constamment vos circuits au maximum de leurs capacités, l’expansion vers le monde entier n’est probablement pas une grande priorité. Mais si vous constatez que, malgré tous vos efforts, il vous reste encore quelques places à pourvoir, il est peut-être temps d’envisager d’étendre vos efforts de marketing.

La clientèle internationale est formidable parce qu’elle peut représenter une excellente opportunité d’augmenter vos ventes, selon l’endroit où vous organisez vos circuits. Aux États-Unis, par exemple, les tour-opérateurs peuvent ne pas dépendre autant des visiteurs étrangers simplement parce que la population locale elle-même est suffisamment importante pour assurer un grand nombre de visiteurs. Pour les propriétaires d’entreprises mauriciennes, cependant, attirer un public international est une nécessité absolue. Voici quelques conseils pour vous aider à présenter vos circuits à un public international.

1. Traduisez votre site internet et vos efforts de marketing dans d’autres langues.

La façon la plus simple de faire connaître votre entreprise de voyages à des clients internationaux est de vous assurer que votre site internet, vos brochures, vos dépliants et tout autre matériel que vous utilisez, sont dans la langue du pays ou de la région qui vous intéresse. Par exemple, si vous cherchez des touristes d’Amérique latine, votre site internet devrait au moins être traduit en espagnol et en portugais. Même si vous indiquez clairement que les circuits eux-mêmes ne sont pas proposés dans ces autres langues, il est malgré tout utile pour vos visiteurs d’avoir un site traduit.

Personnellement, je suis beaucoup plus à l’aise de naviguer sur un site dans ma langue maternelle, l’anglais, et je le fais presque toujours, même si je recherche des expériences qui, je le sais, ne seront offertes que dans une autre langue, comme l’espagnol. Pouvoir effectuer le processus de réservation et de paiement dans ma langue maternelle est beaucoup moins anxiogène, et je suis moins susceptible d’arrêter le processus simplement parce que je ne comprends pas un certain mot.

Sur les circuits eux-mêmes, cependant, ce n’est pas un gros problème si je ne comprends pas un mot ou deux. Par conséquent, même si vous n’offrez pas de circuits bilingues ou multilingues, je recommande quand même de traduire le site lui-même.

Avec Regiondo, vous pouvez mettre en place votre billetterie, des widgets ou des boutons de réservation dans différentes langues. Ainsi, vous pouvez placer des offres sur votre site internet multilingue en 11 langues au maximum.
Essayez-le gratuitement.

2. Gardez à l’esprit votre audience lorsque vous planifiez votre contenu et vos stratégies de référencement.

Introduire de mots-clés est idéal pour l’optimisation des moteurs de recherche, mais vous ne voudrez jamais leur donner la priorité sur la lisibilité de votre contenu. Vous ne serez pas en mesure de traduire votre site internet dans toutes les langues, donc il est fort probable qu’au moins un de vos visiteurs sera obligé de lire dans une langue qu’il ne connaît pas aussi bien que la sienne.

Truffer votre contenu de mots-clés non pertinents n’est pas seulement mauvais pour le référencement: cela peut aussi rendre votre contenu difficile à comprendre. Chez Tourism Tiger, nous sommes de grands supporters de l’application Hemingway, qui vous indique à quel niveau de lecture se situe votre contenu. Il est judicieux de viser le 8ème niveau ou plus bas, car il sera compréhensible pour le plus grand nombre de lecteurs possible.

Le même soin devrait être pris en décidant quels mots-clés utiliser. Si vous êtes un tour opérateur ciblant le public américain, vous pouvez parier qu’ils vont chercher des « customizable tours » avec un « z ». D’un autre côté, un voyagiste américain voudra peut-être garder à l’esprit que ses amis de l’autre côté de l’océan sont plus enclins à rechercher des « circuits sur mesure » ou des  » customisable tours » avec un « s ».

3. Allez sur les médias sociaux pertinents et utilisez les logiciels nécessaires.

Avoir une forte présence sur Facebook, Google My Business et Instagram est certainement une pratique recommandée, car ce sont de grands sites avec beaucoup d’utilisateurs. Cependant, cela ne vous servira pas à grand-chose de partager les posts que vous avez méticuleusement fait traduire en chinois sur ces types de médias sociaux, car ils sont bloqués en Chine. Vous devriez plutôt aller sur les médias sociaux que les personnes de votre public international ciblé utilisent, comme WeChat en Chine ou VK en Russie.

Il en va de même pour la façon dont vous recevez les demandes de renseignements des clients. Bien que cela ne soit pas très gênant pour vos clients allemands de téléphoner à un tour opérateur en Espagne, vos clients australiens ne voudront probablement pas payer les frais d’un appel longue distance. Vous rendre accessible par Skype ou un logiciel de visioconférence similaire est un moyen de résoudre ce problème et de vous assurer que les visiteurs qui préfèrent parler d’une expérience par téléphone seront toujours en mesure de le faire, malgré la distance.

C’est aussi pourquoi il est important d’utiliser l’application de messagerie populaire WhatsApp. Si vos clients viennent d’un pays où la communication via cette plateforme est un mode de vie, vous ne les séduirez pas en ne l’utilisant pas. Il est assez facile de créer un compte pour votre entreprise et d’y prendre des appels ou des messages. En vous rendant disponible sur WhatsApp, vous pourriez même vous démarquer de vos concurrents si d’autres tour-opérateurs de votre région ne permettent pas aux clients potentiels de les joindre via cette application. Et qui ne voudrait pas profiter d’occasions supplémentaires pour faire mousser son entreprise?

4. Profitez d’opportunités publicitaires ciblées.

Facebook et Google permettent aux entreprises d’utiliser leurs services publicitaires pour cibler des groupes spécifiques de personnes, que ce soit par âge, lieu ou autre groupe démographique. L’option de ciblage géographique est particulièrement utile si vous essayez d’attirer des visiteurs d’un pays spécifique. Créez simplement votre annonce idéale, faites-la traduire dans la langue de ce pays, et laissez-la s’envoler! Vous ne savez pas par où commencer? Consultez les conseils de Tourism Tiger’s sur la façon d’utiliser Google Ads et Facebook de façon stratégique pour votre entreprise.

Rappelez-vous que la publicité n’a pas besoin d’être entièrement en ligne. En publiant des annonces dans les journaux ou les magazines locaux du pays dont vous essayez d’attirer les résidents, vous pourriez vous retrouver directement au cœur de votre public-cible. Si cela semble beaucoup de travail, ne vous inquiétez pas! Vous pouvez toujours commencer par contacter les agents de voyage dans ces pays et voir s’ils seraient prêts à vous aider à vendre vos circuits. Une fois que vous aurez développé une relation avec eux, ils seront probablement en mesure de vous indiquer le meilleur support pour commercialiser votre marque par la suite.

Conclusion

Dans l’ensemble, le fait d’étendre vos stratégies de promotion à un public international ne signifie pas que vous devez apprendre une nouvelle langue ou réorganiser complètement vos circuits. Il faut juste réfléchir un peu plus aux besoins des clients potentiels lorsqu’ils cherchent à réserver facilement. C’est ce que vous avez probablement déjà envisagé pour votre audience nationale, alors ne vous laissez pas intimider par le processus! Commencez par quelques-uns de nos conseils et préparez-vous à accueillir vos nouveaux visiteurs internationaux.

Vous pourriez également aimer: 

À propos Alison DeGuide
Tous les articles par Alison DeGuide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *