Les Bonnes Pratiques en marketing digital touristique en 2019

Avec la digitalisation des stratégies marketing, toutes les entreprises du monde doivent faire preuve d’encore plus d’originalité pour séduire les prospects abreuvés d’informations, au risque de perdre les plus pertinentes dans le flot.

Dans le secteur particulier du tourisme, la révolution numérique a fait passer la communication d’entreprise B2C de la masse à des petits groupes, puis à l’individu, avec une possibilité extrême de personnalisation du message. Mais tout cela implique une adaptation permanente et une veille technologique importante.

Voici quelques recettes à succès en 2019 pour les entreprises du tourisme.

Travailler avec des influenceurs de niche

Les influenceurs font désormais partie intégrante d’une stratégie digitale pour toutes les grandes entreprises du secteur tourisme. Et même s’il ne s’agit que d’un élément de cette stratégie, il est difficile de se passer de ces communautés de fans.

Toutefois, là aussi, la tendance va à la spécialisation. Tout en conservant une collaboration avec les acteurs ayant le plus de retombées de masse, il apparaît important aujourd’hui de cibler les influenceurs les mieux positionnés sur les niches communes à l’entreprise.

Le story telling “vrai”

Jouer l’honnêteté et la transparence, quitte à valider des choix forts, ou même des erreurs, voici une nouvelle stratégie assumée par de plus en plus d’opérateurs touristiques.

Ainsi, après une course effrénée au tarif le plus bas, on voit apparaître des compagnies de transport expliquant clairement pourquoi elles ne sont pas les moins chères et bien sûr, ce qui justifie selon elles cette différence. Un excellent moyen de mettre en valeur les services et prestations.

Idem pour les sites comparateurs et les agences de voyages. Des spécialistes reconnus comme Promovols.com affichent clairement la différence de prestations et d’engagement entre une agence de voyage rémunérée par la vente de billets et un comparateur “lambda” chargé de générer du lead.

Attention toutefois à rester dans du factuel contrôlable pour ne pas voir les contradicteurs se délecter sur les sites d’avis et les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux

Toujours et encore terriblement efficaces, les réseaux sociaux évoluent eux aussi. Et l’utilisation des futurs voyageurs accompagne ses évolutions. Les membres des réseaux cherchent de l’inspiration et du conseil efficace afin d’éviter les “mauvais plans” tout autant que pour connaître les “bonnes adresses”. Ce qui était encore il y a quelques années l’apanage des guides papier s’est transposé sur de nouveaux supports, mis à jour en permanence par les utilisateurs eux-même. Les professionnels du tourisme doivent trouver leur place au sein de ces réseaux dans un savant mélange de publications “commerciales” et de vrais conseils pour aider à découvrir la destination choisie.

La sensibilité éco-responsable

Véritable phénomène de masse justifié, la prise de conscience éco-responsable a largement gagné les voyageurs. Cela a donc obligé les entreprises du tourisme à modifier en profondeur leur message marketing. Pourtant il est bien difficile de vanter les bienfaits écologiques d’un séjour en avion, alors une compagnie aérienne axera sa communication sur sa compensation carbone et ses actions sur des zones en protection.

De même un hôtel ancien aura du mal à revoir totalement sa bâtisse pour la rendre “non impactante”, il pourra par contre s’inscrire dans une démarche de consommation éco-responsable sur l’énergie, proposer des produits de circuits courts locaux etc… Là encore, la stratégie marketing doit absolument s’adapter à la tendance forte du moment.

download trends ebook

À propos regiondo
A collective effort by the regiondo team
Tous les articles par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *